Qu’est-ce qu’un soin énergétique ?

Qu’est-ce qu’un soin énergétique ?

Une question que beaucoup se posent avant de sauter le pas. Il existe une multitude de « soins énergétiques ». Tous ont en commun de chercher des blocages au niveau « subtil », dans votre énergie, pour les soigner. Un énergéticien pourra « voir », « ressentir », « toucher » votre énergie et de là lever les blocages. Chacun a sa méthode, chacun sa perception unique. Mais globalement les réponses que l’on vous apporte sont soit complémentaires, soit se recoupent. J’ai souvent des patients qui me disent « Ah oui, cela fait écho à ce qu’un acupuncteur m’a dit », ou « j’ai été voir quelqu’un qui avait aussi évoqué ce problème ».

Soin énergétique phytokiMa perception unique par exemple, c’est d’avoir des informations sous forme visuelle ou auditive assez précise pendant le soin, ce qui me permet ensuite de vous transmettre les messages. Par exemple, en passant mes mains sur votre tête, je vais voir un tourbillon, entendre un message qui m’explique d’où vient le tourbillon, puis je vais envoyer de la lumière ou l’énergie d’une plante pour calmer ce tourbillon. Quand c’est calme ou que je sens qu’il n’y a plus de message à ce sujet, alors je passe à une autre partie du corps. Ou alors je vais voir et entendre des situations que vous avez vécues, des proches disparus, des animaux, d’autres plantes, chacun avec ses messages et ses potentiels de guérison. Durant le soin, au fur et à mesure, les messages se complètent pour pouvoir vous les délivrer ensuite.

Pour accéder à ces informations, un énergéticien va se mettre en « état modifié de conscience » ou « état non ordinaire de conscience ». Quand on a l’habitude, cet état peut être atteint en quelques secondes ou moins. C’est comme essayer de trouver une station de radio sur un vieux poste en tournant le bouton. Il faut trouver la bonne fréquence. Tout le monde peut y avoir accès ! Bien sur au début il faut travailler, s’entraîner, se former. Cet état est appelé « transe » par certains et peut être plus ou moins spectaculaire. Là encore, chacun sa technique. Certains instruments aident à l’atteindre, ou à voyager plus loin dans les mondes subtils, comme le tambour. Les sons, les chants, peuvent aussi amplifier un « voyage » et sont très utilisés par les chamanes par exemple. J’ai des souvenirs de magnifiques icaros entendus au Pérou qui avaient la capacité de « booster » le voyage ou encore de faire revenir la tranquillité après l’atterrissage !

Si certains praticiens ont besoin d’être en présence de leurs patients, beaucoup peuvent pratiquer à distance.  En effet, en état modifié de conscience, on est « hors de l’espace et du temps ». C’est pourquoi il est possible de s’affranchir de la distance pour percevoir et agir sur l’énergie du patient. C’est également ce qui explique que l’on peut avoir accès à des informations passées, voire des indications sur le futur. Encore une fois, tout dépend du don et de la pratique de l’énergéticien. Le soin énergétique n’est pas moins puissant ou moins fort à distance. Pour ma part, je pratique beaucoup à distance car si mon lieu en pleine campagne tarnaise est propice aux rituels, stages et aux expériences plus longues, il est moins facile d’accès pour les soins. Ainsi, je peux bénéficier de l’énergie incroyable de mon lieu tout en œuvrant pour tous les patients qui le souhaitent.

Que perçoit-on en tant que patient ?

Tout dépend du patient ! Il peut le ressentir au niveau physique, émotionnel. Pendant le soin, des sensations de froid, de chaud, de vertige, des douleurs, picotements, ou même des images et des intuitions. Le patient peut aussi s’endormir, ce qui parfois aide le praticien dans le soin énergétique, car le patient est alors complètement détendu. Mais si le patient ne se détend pas et mouline des centaines de pensées dans sa tête, cela n’empêche pas de faire le soin.

Quoi qu’il en soit, lorsque l’on sort du soin énergétique, on doit se sentir mieux ! Une libération de blocage, c’est joyeux, ce n’est pas pesant. Même si on a appris des choses pesantes, ce qui n’est pas rare, même si les larmes sont apparues, il en ressort un soulagement, une certaine légèreté. Comme quand on va chez le coiffeur couper quelques centimètres et qu’on a l’impression d’avoir perdu des kilos ! Quand je fais un soin, si moi-même en tant qu’énergéticienne je ne suis pas joyeuse, c’est que le soin n’est pas terminé et qu’il y a encore un blocage à lever. Cela m’est arrivé quelques fois. Après notre discussion, la personne se lève pour partir, et je la rattrape en lui disant « Restez je sens qu’il y a quelque chose en plus, ce n’est pas fini ». La discussion avait libéré un blocage supplémentaire, ce qui me permettait d’aller plus en profondeur. Ou alors une âme qui était liée à mon patient n’était pas totalement montée. C’est rare, mais je sens tout de suite quand c’est le cas. Je sens vraiment dans mon énergie quand j’ai fini un soin. Le patient comme moi devons nous sentir bien à l’issue de la séance.

Quel est l’impact d’un soin énergétique ?

Parfois l’effet n’est pas immédiat, cela peut mettre des jours ou des mois avant de donner un résultat concret. Tout dépend comment le patient va réagir et ce qu’il est aussi prêt à lâcher. En effet, un accompagnement peut être nécessaire, car si ce blocage est finalement plus confortable pour le patient que d’aller vers l’inconnu, alors le soin mettra plus de temps à faire effet. C’est pourquoi les énergéticiens proposent souvent un accompagnement sur plusieurs séances ou des stages qui permettent d’utiliser plusieurs techniques pour creuser le sujet. Parfois aussi, notamment dans le cas d’une maladie, il n’est pas possible de guérir le patient, mais il est possible de l’accompagner pour augmenter les potentiels de guérison et diminuer les effets secondaires d’éventuels médicaments. Ce n’est pas que l’énergéticien n’est pas bon, c’est juste que le patient n’est pas prêt à lever ces blocages-là à un niveau profond, pour différentes raisons. Parfois, il va falloir traiter d’autres problèmes avant d’arriver au cœur du sujet principal. Il faut voir cela comme une spirale.

Dans mes soins, je reçois les infos qui sont adaptées à ce que le patient est prêt à libérer le jour du soin. C’est parfois plus profond que ce à quoi il / elle s’attendait, et c’est parfois différent. Sauf exception, je ne fais pas de soins rapprochés de moins d’un mois. Je ne donne jamais une date pour revenir, je dis au patient qu’il doit ressentir le besoin ou l’envie, c’est ce qu’il y a de plus juste.

Et les « charlatans » ?

Comme partout, il y en a. J’ai reçu de nombreux soins énergétiques, que ce soit pour avancer sur mes projets de vie, par curiosité ou pour des problèmes de santé. Sur la totalité, j’ai eu affaire à une seule personne qui était beaucoup plus dans son « ego spirituel » que dans le service au patient. Et pourtant, il me semblait avoir suivi mon intuition. On n’est donc pas à l’abri de telles rencontres. J’ai rapidement arrêté le parcours de soin avec cette personne. Le signe : j’étais mal à l’aise, j’étais déçue après chaque séance. Pas de sensation de bien-être ou de satisfaction. C’est un vrai signe que cette personne ne va rien apporter de bon. Il vaut mieux arrêter et voir quelqu’un qui vous donne confiance.

Quel est le prix d’une séance ?

Là encore, c’est très variable. Pensez que même si le praticien a un don, il a fallu se former, développer ce don, et toujours se former et pratiquer personnellement. Cela prend du temps et c’est un busoin énergétique à distancedget. Sans compter le temps de préparation d’une séance (pour ma part je nettoie énergétiquement le lieu), le temps qui suit une séance (je remercie les esprits des plantes et autres qui m’ont aidée, de différentes manières), le lieu de pratique… Et puis si on est déclaré, il y a les coûts liés à notre entreprise : TVA, taxes, assurance, frais administratifs, outils de travail, communication… Chaque praticien fixe ses tarifs en fonction de ses coûts, de ses connaissances et expertises. Et si c’est trop cher, il y a souvent moyen d’en discuter. Pour mes soins, si les moyens du patient ne sont pas compatibles, il y a possibilité de payer une partie en troc : nourriture, objets, temps de jardinage… C’est une discussion que j’ai en toute confiance avec le patient.

J’espère avoir répondu en partie à vos questions sur le soin énergétique. Et j’aimerais conclure en disant que c’est une expérience émotionnellement enrichissante, une aide nécessaire dans un parcours de vie et une belle ouverture sur d’autres niveaux de conscience.

N’hésitez pas à me laisser en commentaire votre expérience de soin énergétique !

Et si vous souhaiter prendre RDV pour un soin Phytoki, c’est ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *